Articles

The Publisher Gabriel Giolito de’ Ferrari, Female Readers, and the Debate about Women in Sixteenth-Century Italy

The Publisher Gabriel Giolito de’ Ferrari, Female Readers, and the Debate about Women in Sixteenth-Century Italy


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

The Publisher Gabriel Giolito de’ Ferrari, Female Readers, and the Debate about Women in Sixteenth-Century Italy

Dialeti, Androniki (Department of History, Archaeology and Social Anthropology, University of Thessaly, Greece)

Renaissance and Reformation, Vol. 28, No. 4 (2004)

Abstract

Gabriel Giolito de’ Ferrari, one of the most prominent publishers in the sixteenth-century dynamic Venetian publishing industry, is well known for his ability to adapt to the book market and successfully respond to the broader reading public’s demands by collaborating with talented professional writers and publishing vernacular literature for the lay reader.

Cet article examine les stratégies de publication que l’éditeur vénitien du XVIe siècle, Gabriel Giolito de’ Ferrari et ses collaborateurs, ont appliquées dans le but d’attirer le lectorat féminin pour des ouvrages impliqués dans la controverse dite «querelle des femmes», des ouvrages de Giovanni Boccaccio et de littérature de dévotion. Notre attention se penche particulièrement sur les dédicaces d’ouvrages qui s’adressent couramment aux femmes en les qualifiant de lectures idéales pour les femmes, et en présentant systématiquement Giolito comme un défenseur dévoué des femmes. Cet article examine si les tactiques de Giolito attiraient effectivement les femmes ou si elles étaient plutôt destinées aux cercles d’hommes s’identifiant au rôle en vogue de «défenseur des femmes». On y retrace aussi avec quelles significations culturelles Giolito considérait chacun de ces livres et les changements qu’ont subit les titres et le public en lien avec le passage de son intérêt pour la littérature défendant les femmes et les ouvrages de Boccaccio, qui ont dominé les années 1540 et 1550, vers des ouvrages de littérature de dévotion pour les femmes en lien avec le climat post-Tridentin de la deuxième moitié du XVIe siècle. À travers l’examen de la présentation matérielle et des prix de ses ouvrages, cet article propose des observations au sujet des besoins et des pratiques de lecture concernant chaque genre littéraire en question. Enfin, cet article met en lumière un aspect important de la dynamique sociale entourant la controverse des femmes de l’Italie du XVIe siècle, à savoir le rôle des femmes comme lectrices et actrices de la culture.


Watch the video: Patronage and Vendetta in Renaissance Italy (May 2022).